Assurance santé animale

Choisissez parmi les meilleures mutuelles chiens et chats

Avoir un animal, c’est d’abord prendre soin de lui

La première des choses à laquelle il faut bien veiller est l’alimentation de l’animal. Il faut prêter une grande attention à la nourriture que consomme votre protégé, et lui faire consulter un vétérinaire en dépensant en moyenne entre 225€ et 500 € par an. Toutefois, ne soyez pas surpris de voir la somme augmenter pour des cas particuliers, comme les accidents ou les interventions chirurgicales bien spécifiques. Par exemple, lorsqu’il s’agit d’analyses en laboratoires, d’opérations, ou encore d’examens d’imagerie, les frais vétérinaires peuvent même atteindre 3000 euros net. Cependant, il convient de signaler qu’outre ces frais liés au problème de santé, d’autres plus conséquents peuvent avoir lieu et ce, durant la première année de vie de l’animal. En plus des frais de tatouage ou de d’identification par puce qui s’élèvent à 75 euros environ, il faut encore ajouter certaines dépenses liées aux consultations vaccinales qui tournent autour de 80 euros. A part ceux déjà énumérés, s’ajoutent également des coûts de stérilisation qui varient selon le sexe de l’animal, soit entre 250 et 450 euros lorsqu’il s’agit d’une chienne, et beaucoup moins quand il est question d’un chien (entre 150 et 230 euros). Malgré toutes ces dépenses qui s’imposent au propriétaire, il est également important de ne pas ignorer les honoraires des vétérinaires qui viennent s’ajouter avec un coût de plus en plus élevé. Etant de plus en plus bien équipés, ces derniers administrent des soins de qualité à vos animaux, raison pour laquelle ils décident parfois d’augmenter le prix de leurs services. 

Face au coût élevé, une assurance animale est indispensable

Ainsi, la facture gonfle et devient exorbitante pour les propriétaires qui ont visiblement du mal à suivre. Le coût élevé des soins de santé de l’animal ne permet pas au maître de jouer son rôle comme il se doit. Il faut aussi souligner le fait que ces animaux dont nous parlons ne jouissent pas d’une sécurité sociale afin de soulager leurs propriétaires. Ces derniers, alors réticents à emmener leurs chiens en consultation, courent de grands dangers, car ils risquent de mettre en péril la santé de leurs compagnons. En effet, plus tôt on prend en charge le mal dont souffre l’animal, plus tôt on a de chance de le sauver. Pour pallier toutes ces contraintes liées à une maladie ou à un accident de votre animal, vous disposez de l’option assurance santé animale chien et chat. Il s’agit d’un type de service qui se base sur le principe d’une mutuelle santé pour les humains. Avec cette assurance, vous pourrez donc couvrir les frais vétérinaires que vous avez dépensés en vue de guérir votre compagnon à quatre pattes. Le remboursement peut couvrir toutes les dépenses effectuées ou une partie si nécessaire. Pour bénéficier de ces avantages, il faut que le propriétaire de l’animal s’acquitte d’une cotisation (mensuelle ou annuelle). En souscrivant au contrat, vous pouvez bénéficier de remboursement sur des frais de services santé ou des actes liés à un soin quelconque pour votre protégé. Ainsi nous avons : 

  • Consultation vétérinaire 
  • Etablissement d’un diagnostic avec des examens biologiques (analyses d’urines, analyses de sang, …) ou des examens d’imagerie (échographie, scanner, IRM, radiographie…) 
  • Intervention chirurgicale (opération en elle-même, frais de réanimation et d’hospitalisation, frais d’anesthésie…) 
  • Achat de médicaments à la pharmacie 
  • Prévention des maladies : vaccins, achats de produits vermifuges et antiparasitaires, frais de castration ou de stérilisation 
  • Euthanasie et inhumation 
  • Rééducation fonctionnelle (kinésithérapie, physiothérapie…). 

NB : Les remboursements sur frais liés aux soins de santé dépendent bien sûr de l’assureur choisi et surtout de la formule retenue. Il serait judicieux d’opter pour le forfait prévention afin de pouvoir bénéficier d’une indemnisation en ce qui concerne les vaccins, les vermifuges, le collier antipuces, etc. Dans le pire des cas, souscrire une mutuelle chien ou chat, c’est réduire le montant du budget santé de votre animal grâce à une prise en charge qu’offre l’assureur sur vos frais vétérinaires. 

Fonctionnement de l’assurance animale

Dès lors que vous avez trouvé la formule appropriée, il faut vous assurer que le délai de carence soit déjà passé. Par la suite, vous serez en mesure de profiter du remboursement de vos frais de consultation et de prise en charge du chien ou chat chez le vétérinaire.Lorsque que vous contactez votre assureur, ce dernier vous remet une fiche dite « feuille de soins ». Il y a aussi possibilité que vous téléchargiez ladite fiche en ligne ou que vous fassiez une demande par courrier pour en recevoir, si éventuellement vous n’en avez pas. Cette feuille doit être remplie par le vétérinaire qui a administré les soins. Ensuite, vous devrez transmettre le document par courrier en l’accompagnant de la facture que votre vétérinaire aura éditée. Une des choses importantes dans la souscription d’une assurance est de bien se renseigner sur les conditions générales avant la signature du contrat, afin de savoir à quel moment le délai de carence intervient. Ce dernier est une période au cours de laquelle les frais vétérinaires ne sont pas remboursés. Ledit délai, déterminé par l’assureur, peut s’étendre sur une durée de deux à trois mois. Quant au remboursement, il est directement effectué sur votre compte bancaire à partir de l’instant où vous avez envoyé la fiche comportant les frais et les soins vétérinaires de votre animal. Attention ! Il est recommandé de transmettre votre fiche le plus rapidement possible après le service rendu. Vous avez la possibilité de souscrire une assurance animale par téléphone ou en ligne selon votre choix. 

Les raisons pour lesquelles il faut protéger votre animal 

Tout comme chez les humains, les assurances servent à économiser sur les frais liés aux soins de santé. Dans le cas où votre chien ou chat se serait fracturé une patte, vous pouvez avec l’aide de l’assurance, subvenir à toutes ces dépenses sans utiliser beaucoup d’argent. Une fracture peut nécessiter en premier lieu une consultation suivie de radiographies, de soins (anesthésie, achat de médicaments, etc.) et même de visites de contrôle afin d’avoir la certitude qu’il peut à nouveau jouir d’une bonne santé. Il peut également y avoir de la rééducation. En d’autres termes, assurer son compagnon c’est faire des économies sur les frais vétérinaires. Il vaut mieux payer chaque mois afin de pouvoir garantir une protection pour votre animal et ainsi éviter de faire des dépenses imprévues voire, énormes. Même si étant assuré vous financez vous-même les frais vétérinaires de l’animal, l’organisme se chargera de vous en rembourser soit une partie, soit la totalité.  

Ce que doit couvrir une mutuelle chien ou chat

Les frais remboursés dépendront de la formule choisie à la base. En effet, le taux de remboursement peut varier à hauteur de 50% pour les contrats moins chers. Mais tout en étant moins cher, il y a possibilité de trouver une assurance capable de couvrir à 100% tous les soins engendrés par des visites chez le vétérinaire. Par ailleurs, malgré la multitude de soins que couvrent les assurances, elles sont quand même limitées dans le remboursement annuel. Cela veut dire que le propriétaire de l’animal assuré dispose d’une marge de remboursements donnée et qu’il ne doit pas la dépasser sur une année. Ici aussi, le montant annuel à ne pas excéder dépend des formules choisies et est généralement fixé en fonction du taux de cotisation. Si par exemple le plafond de remboursement annuel est de 1500€, vous ne pourrez pas dépasser 1500€ de frais entre la date de souscription et la date d’anniversaire de votre contrat. Au cas où vous l’aurez tout de même dépassé, toutes vos factures futures resteront à votre entière charge jusqu’au prochain anniversaire de votre souscription. Les dépenses liées à la prévention des maladies comme les produits antiparasitaires peuvent également remboursées dans le cadre d’un forfait prévention. Pour assurer votre animal, plusieurs paramètres entrent en jeu. L’âge est le premier facteur à considérer. S’il est trop jeune (moins de deux ou trois mois) ou trop âgé (plus de huit ou dix ans), il se peut que les organismes d’assurances le refusent, parce que ce sont des étapes de son existence où l’animal est très sensible. En effet, à ces âges ils ont une santé très fragile et contractent des maladies plus facilement. De telles situations amènent les agents à refuser vos souscriptions afin de ne pas courir le risque de trop dépenser. Mais vous pouvez prendre une assurance pour le chiots et chatons. Cela garantira une couverture de santé dès le bas âge. Mais si vous attendez que votre animal grandisse, la couverture peut se révéler plus cher.

Combien coûte une assurance pour chien et chat ?

On peut classer les contrats suivant trois catégories distinctes : la formule Economique (contrat entre 5 et 10€), la formule Standard (entre 10 et 25€) et la formule Premium (entre 25 et 50€).Pour faire des économies, certains assureurs proposent de payer la cotisation annuellement.

La Formule Economique

Elle est constituée de contrats moins chers et son plafond annuel de remboursement est généralement en dessous de ceux des deux autres formules. Il faut alors comprendre que c’est une formule propre aux petits budgets et dont le taux de remboursement est compris entre 50% et 70% en moyenne. La formule économique prend en compte les vaccins et parfois certaines opérations.

La Formule Standard

Ici le taux de remboursement varie entre 70% et 90% et est bien plus convoité par la plupart des propriétaires car presque tous les soins seront pris en charge, surtout si l’animal doit être emmené souvent chez le vétérinaire. L’un de ces avantages est que le plafond maximum à ne pas dépasser sur une année est un peu plus élevé comparativement à d’autres formules. Ajoutons pour finir que la formule standard peut même prendre en charge la stérilisation de votre chien ou chat. 

La Formule Premium 

Ce genre de formule est dans la plupart des cas, utilisée par les professionnels ou certaines personnes qui participent aux concours canins ou felins et qui sont tenues de se rendre très souvent chez le vétérinaire pour contrôler l’état de santé de l’animal. Et comme vous pouvez le devinez la formule premium prend en charge la totalité de vos frais vétérinaires, même si ceux-ci s’avèrent parfois très coûteux.

Choisir une meilleure assurance pour votre chien ou chat

Il est parfois difficile et embarrassant de choisir « la meilleure assurance » puisque la recherche vous ouvre les portes de plusieurs organismes ou mutuelles, qui vont vous proposer une flopée de formules. Le choix vous revient donc et il va falloir opter pour un type de contrat adapté à votre chien ou chat (quotidien et caractéristiques de votre compagnon) et à votre budget. Deux modalités de couverture sont disponibles : celle entretenant les soins liés uniquement aux accidents ou celle entretenant les soins liés à la fois aux accidents et aux maladies. Il est recommandé de vous servir de notre comparateur en ligne gratuit. Avec lui vous êtes sûr de trouver la/les formule(s) qu’il faut pour combler vos attentes.

Pourquoi utiliser un comparateur de mutuelle animale ?

Comme évoqué un peu plus haut, la comparaison vous permet de voir parmi un certain nombre de contrats, celui qui vous convient le mieux et qui répond surtout à vos besoins. Ainsi vous pourrez inscrire dans vos recherches la race, l’âge et même les antécédents médicaux de votre chien afin de vous procurer un résultat fiable, garanti et adapté.

Assurances chiens / chats et remboursement des vaccins

Il est important de relever que votre animal préféré doit être vacciné pour les maladies qui figurent dans les conditions générales de l’assureur. Sans quoi, il ne pourra être couvert. La plupart des vaccins devront en plus faire l’objet d’un rappel annuel au cours d’une consultation vaccinale chez le vétérinaire, ce qui a un coût. Il peut aussi arriver que vous soyez en contrat avec des mutuelles qui vous proposent la prise en charge des vaccins annuels dans votre formule de base. Cette option peut être également en supplément, et le coût est généralement ajouté au montant total de l’assurance annuelle. La prise en charge des vaccins prend généralement la forme d’une enveloppe annuelle allouée à l’assurée et dont le montant permet de couvrir, partiellement ou totalement, le prix de la vaccination. 

Les conditions pour souscrire

Il faut généralement certaines conditions pour que votre chien ou chat soit assuré et ces dernières sont loin d’être standard. On retrouve quand même des points communs : Il est important que le chien ait une puce électronique ou porte un tatouage.Mettre à jour le carnet de santé de l’animal en y mettant les soins administrés par le vétérinaire (qui délivre ledit carnet).L’âge n’est pas à négliger en matière d’assurance. Il faut s’assurer que l’animal soit jeune et ne pas attendre ses 6 ans pour souscrire, car vieux, il n’a plus la santé rigide et risque de n’intéresser aucun organisme.Le comparateur en ligne vous indiquera si vous pouvez ou non, vous inscrire à une mutuelle pour votre compagnon.

Les différentes modalités de remboursement

Pour que la mutuelle rembourse vos frais, il faut que le vétérinaire signe une feuille de soins fournie par l’assurance. Cette feuille doit être accompagnée des factures relatives aux traitements, consultations et opérations qu’aurait effectué le vétérinaire. Il est important de ne pas oublier d’indiquer le numéro d’identification de l’animal. Il faut ensuite expédier les documents par courrier à l’adresse transmise par l’organisme d’assurance. Dans un intervalle de 48 heures à trois semaines aura lieu votre remboursement. Chaque assurance dispose de ses modalités de remboursement, alors veuillez bien lire attentivement l’ensemble du contrat, voir à contacter l’organisme en cas de doute.

Assurance santé chien et chat : les exclusions

Les assurances ne prennent pas en charge tous les soins donnés par un vétérinaire. Par exemple, c’est le cas des soins consécutifs pour certaines maladies héréditaires. C’est le même chose avec les remboursements des produits d’hygiène canine, sauf si au préalable ces derniers sont pris en charge par un forfait prévention. Les exclusions sont bien indiquées dans les conditions générales du contrat.

Les démarches pour résilier sa mutuelle animale

Pour interrompre votre contrat en cours, c’est tout simple. Il suffit de transmettre une lettre en recommandé deux mois avant la date d’anniversaire de la souscription. En cas de décès du propriétaire de l’animal ou de l’animal lui-même, en cas de perte de l’animal ou si son propriétaire veut se débarrasser de lui, le contrat se résilie sans que les conditions de délai s’imposent. Avec certains organismes, vous devez vous engager sur une durée déterminée sans la possibilité d’interrompre le contrat avant expiration de ce dernier. Lisez donc attentivement avant d’apposez votre signature.

Comment fonctionne une assurance « animaux de compagnie »

En échange de l’acquittement d’une cotisation vous bénéficiez de garanties qui permettent d’obtenir le remboursement total ou partiel des frais de santé engagés pour votre animal. En fonction de vos besoins, de l’assureur et même de la formule choisie, vous avez la possibilité de souscrire certaines garanties spéciales. Nous pouvons citer entre autres l’accompagnement à la recherche d’un animal disparu, la mise à disposition d’un service d’assistance téléphonique ou la prise en charge des frais de garde de l’animal en cas d’hospitalisation. En plus de ces avantages, des forfaits préventions sont également prévus. En effet dans ce type de cas, l’assureur accorde une somme d’argent à son client en vue de l’aider à couvrir ses frais de vaccination, de stérilisation, d’achats de produits vermifuges et/ou antiparasitaires, de détartrage etc. Lorsque vous envoyez une demande pour remboursement des frais de vétérinaires, l’assureur se charge d’abord de traiter le dossier avant d’envoyer la somme d’argent par virement directement sur votre compte bancaire. Les mutuelles pour chiens dans leur ensemble comprennent un montant maximal dont il faut prendre connaissance avant de s’engager. Ce montant représente le plafond d’indemnisation qu’il ne faut pas dépasser. Il peut être annuel pour un type d’acte pris en charge par le contrat, ou à vie pour une pathologie donnée. Les mutuelles instaurent dans leur politique de fonctionnement une période de carence qui définit le temps compris entre la souscription du contrat et le moment à partir duquel l’assuré peut bénéficier des garanties. Ladite période dépend de l’assureur et est plus longue en cas de maladie qu’en cas d’accident dans la plupart des cas. Elles comprennent aussi des exclusions de garanties. Il est recommandé à l’assuré pour éviter des surprises, de bien les lire avant de signer un quelconque contrat.Certains actes ne sont pas couverts par l’assureur. Il s’agit :

  • Des frais de soin occasionnés par des maladies héréditaires qui touchent certaines races de chien, comme par exemple la dysplasie de la hanche.
  • Des frais de soins occasionnés par des maladies qui auraient pu être évitées par la prévention vaccinale.
  • Des situations d’âges limites au-delà duquel il n’est plus possible d’assurer son animal. Cet âge est généralement compris entre 6 et 8 ans. 

Il est recommandé d’assurer son chien au plus tôt dès son jeune âge pour profiter de tarifs avantageux.Enfin, certains assureurs appliquent des franchises. Il s’agit des sommes restant à la charge de l’assuré en cas de maladie ou d’accident survenu sur l’animal.Les lapins, les furets et bien d’autres nouveaux animaux de compagnie peuvent être assurés.

Les avantages d’une mutuelle pour votre chien ou chat

Il y a possibilité que les mutuelles participent aux frais de santé de votre chien au cas où vous n’aurez pas les moyens financiers nécessaires pour le faire soigner, si ce dernier tombe malade ou contracte une blessure grave. Cela dépend de l’organisme où vous avez souscrit. En cas de décès de l’animal par exemple, vous pouvez aussi recevoir une compensation financière. Si vous souscrivez une assurance pour chiens, vous bénéficiez de plusieurs avantages dont nous avons parlé tout au long de cet article. Mais si votre animal ne se rend pas très fréquemment en soins, l’assurance pourra rembourser vos frais liés aux visites de routine. En revanche s’il connaît des blessures ou un problème de santé au cours de son existence, les dépenses liées aux soins seront à la charge de l’assureur. Il est important de souscrire une mutuelle de santé pour vous aider, vous et votre famille, à subvenir aux dépenses que requièrent les soins de santé. Ainsi vous bénéficiez de remboursement complets, d’autant plus que ceux de la sécurité sociale sont faibles pour couvrir lesdites dépenses en matière de santé. Bon nombre de mutuelles à bas prix s’offrent à vous, quelle que soit la nature de votre budget. Mais cette volonté de vouloir dépenser moins ne doit pas empiéter sur la prise en charge. En effet, si vous optez pour une assurance santé de faible qualité, le remboursement ne sera pas suffisant en cas par exemple d’hospitalisation ou de soins dentaires. Dans ce cas, c’est votre budget qui va couvrir le reste à charge. Il est préférable d’avoir recours à notre comparateur d’assurances santé si vous avez du mal à choisir votre assurance. En vous référant au comparateur vous obtiendrez sans aucun doute les meilleurs tarifs.

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne louper aucune offre